Développé par Thibaud DT

L'édito du Docteur CARON Retour aux newsletters

Bonne année 2017 !

Que dans ce contexte difficile auquel sont confrontés les professions de santé ces derniers temps, 2017 puisse vous apporter joie, épanouissement social, professionnel et familial. L'ensemble des salariés de l'APICEM se joint à moi pour formuler ces vœux.

2017 verra, sans doute, des modifications de gouvernance dans le monde de la santé et le monde politique. Finiront-ils enfin par appréhender les réalités dont on pensait qu'elles n'échappaient à personne tant elles impactent les usagers et pourtant auxquelles ils restent sourds et aveugles ?

Bonne Année 2016 ?

Oui, pour l'APICEM et les utilisateurs d'APICRYPT, 2016 reste un bon cru avec le cap des 66 000 utilisateurs dépassé de quelques unités au 31 décembre soit 7.96% de plus en un an et un cumul sur deux ans de plus 18.9%, un volume de messages échangés supérieur à tous les chiffres obtenus à ce jour, plus de 72 millions de messages échangés contre 63 millions en 2015, ce qui représente une augmentation de 15%.
Les flux de chaque mois en 2016, en dehors du mois d'août, sont plus importants que pour le mois le plus élevé de 2015. Les volumes de flux progressent plus vite que la simple augmentation du nombre d'utilisateurs, il y a de plus en plus d'utilisateurs et ils échangent de plus en plus.

Les inscriptions se font au rythme de 20/jour depuis le début d'année !

Les projections montrent que nous dépasserons les 70 000 utilisateurs dès le 3e trimestre 2017. Cette tendance devrait se renforcer dans les mois qui viennent et amener des résultats encore meilleurs que prévu grâce à des partenariats qui doivent se concrétiser dans les semaines qui viennent et favoriser notre implantation dans des régions où nous n'étions pas au mieux représentés. Mais aussi grâce à la diffusion des nouveaux outils comme APITelDiag® ou la MiSS® qui tendent à mieux coller à ce que j'appelle les nouveaux modes d'exercice.

Le nombre d'utilisateurs hospitaliers poursuit son augmentation grâce aux incitations fortes des pouvoirs publics en matière de messagerie sécurisée, mais également grâce au revirement pragmatique de grands centres hospitaliers ayant fait initialement et sans succès le choix d'autres systèmes de messagerie.
Concernant les établissements de soins, nous n'avons jamais reçu autant d'inscriptions qu'en 2016, un seul nous a quittés cette année, mais n'avait jamais envoyé d'autres messages que des messages de test, quand d'autres en ont fait un outil majeur de coordination ville-hôpital améliorant l'efficience de la coordination des soins tout en générant d'importantes économies d'affranchissement.
Le soutien actif d'une très grande majorité d'URPS nous est également précieux pour diffuser au service des professionnels de santé les outils modernes de communication dans l'intérêt des patients et pour la sécurité des praticiens.

2016 n'a pas déçu, merci à tous... et vive 2017 !

Docteur Alain CARON
Gérant d'APICEM SARL
Retour aux newsletters